Définition :

La cystite est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Dans près de 90% des cas, elle est provoquée par une bactérie nommée Escherichia Coli, un germe présent naturellement dans le tube digestif qui pénètre dans l’urètre et remonte dans la vessie où il se multiplie.​

Le saviez-vous ? Les cystites sont très fréquentes. On estime qu’1 femme sur 2 fera un épisode de cystite au moins une fois dans sa vie​

​Symptômes chez la femme adulte:

- Des brûlures ou des douleurs en urinant​

- Une envie pressante d’uriner, des difficultés à se retenir d’uriner​

- Une sensation gênante de pesanteur dans le bas du ventre

- ​Des envies fréquentes d’uriner​

- Des urines troubles, pouvant éventuellement contenir quelques traces de sang​

Le saviez-vous ? Les récidives de cystites sont fréquentes. Au-delà de 3 cystites par an, on parle de cystites récidivantes. ​

Causes : ​

- Rapports sexuels​

- Déficit en oestrogènes lié à la ménopause​

- Essuyage intime de l’anus vers la vulve​

- Grossesse​

- Troubles du transit​

- Incontinence urinaire

- Hydratation insuffisante​

- Particularité anatomique : faible longueur d’urètre​

- Relâchement des muscles de la zone périnéale​

- Maladies : diabète, maladie neurologique…​​

Les risques :​

Une cystite non ou mal traitée peut évoluer en pyélonéphrite, une infection bactérienne touchant le rein. Signalée par de la fièvre et des douleurs lombaires, elle nécessite une prise ne charge médicale rapide.​

 

Traitement médicamenteux :

Les cystites simples sont généralement traitées par antibiothérapie en prise unique.​

Les actifs bien-être :

Le D-mannose : naturellement synthétisé en petite quantité par l’organisme. Le D-mannose empêche les bactéries de se fixer à la paroi de la vessie et favorise leur élimination via le flux urinaire​

- L’hibiscus : fleur aux propriétés drainantes reconnues, l’hibiscus empêche la stagnation des bactéries dans la vessie en favorisant l’élimination des urines. Sa richesse en polyphénols lui confère en outre des propriétés assainissantes  qui participent à lutter contre la prolifération des germes dans l’appareil urinaire.​

La propolis : la propolis est une matière résineuse produite par les abeilles. Particulièrement riche en flavonoïdes, elle possède des vertus antiseptiques qui en font un remède de choix dans la prise en charge des infections urinaires​​

Nos conseils :

- Boire suffisamment et régulièrement (1,5 à 2L d’eau)​

- Ne pas se retenir d’uriner​

- Adopter une hygiène intime adaptée: essuyage de l’avant vers l’arrière, toilette à l’aide d’un produit d’hygiène respectant le PH de la zone intime​

- Lutter contre les troubles du transit

- ​Uriner après chaque rapport sexuel